Traversée Arête des Cinéastes 3203 m

Secteur : Secteur Glacier Blanc
Niveau :
Débrouillé
Durée : 1 jour
Nuitée : Possible sans nuit en refuge
Rendez-vous : Refuge du Glacier Blanc (2550 m).
Collectif : 230 € par personne (à partir de 2 et jusqu'à 2 participants)
Privé : 420 € global (jusqu'à 2 participants)
Cette arête des Cinéastes porte bien son nom ! Des vues stupéfiantes sur les sommets Pelvoux/Pic Sans Nom/Ailefroides/Écrins. N’oubliez pas appareil photo et/ou caméra. Accès rapide depuis le refuge du Glacier Blanc. Elle vous offre une escalade saine, plaisante, dans un décor inimaginable mais bien réel. Elle allie tous les plaisirs de la Haute Montagne avec la qualité d’une escalade classique, ensoleillée.

Programme

Rendez-vous avec votre Guide de Haute Montagne vers 18 heures au refuge du Glacier Blanc 2550 m que vous aurez atteint en 2h de marche depuis le Pré de Mme Carle 1874 m, au dessus du village d’Ailefroide.
- Le lendemain après une marche d’approche d’une heure environ, vous commencerez l’escalade.
L’itinéraire suit au plus près le fil de l’arête, franchissant les dents successives par des passages bien individualisés, dalles, dièdres, fissures, surplomb caractéristique, avec un ou plusieurs rappels de corde en cours d’ascension.

Cette ascension peut être réalisée à la journée sans nuit au refuge, nous consulter.

- Pantalon de montagne.
- Sous vêtements chauds.
- Veste polaire chaude.
- Veste imperméable et respirante type gore-tex.
- 2 paires de gants dont une chaude, une fine.
- Chaussettes chaudes.
- Lunettes de soleil, crème solaire visage et lèvres.
- Sac à dos de contenance moyenne (30 à 40 litres).
- Gourde un litre minimum, vivres de courses et pique nique.
- Lampe frontale avec piles en bon état.
- Drap sac pour le couchage (dit "sac à viande"). Sac de couchage inutile, il y a des couvertures ou couettes au refuge.
- Chaussures d’alpinisme à semelles rigides cramponnables, vérifiez le réglage avec vos crampons avant de monter au refuge. (1)
- Piolet classique de taille moyenne, peu encombrant (1)
- Crampons avec anti-bottes réglés sur vos chaussures. (1)
- Harnais, longe, descendeur assureur, 2 mousquetons de sécurité. (1)
- Casque (1) et bonnet ou bandeau sous le casque.
- Bâtons de marche (?) (1)
- Chaussons d’escalade. (1)

Le petit truc : Des que la saison avance, selon les années, piolet, crampons et chaussures cramponnables peuvent devenir facultatifs. La course peut alors se faire en chaussures d’approche et chaussons d’escalade (nous consulter).

(1) Location possible à Vallouise, Pelvoux, Ailefroide.

participants

  • 2 participants par guide en formule collective.
  • 1 à 2 participants par guide en engagement privé.

Accès

Le Refuge du Glacier Blanc 2550 m est accessible à pied depuis le Pré de Mme Carle 1874 m où vous pouvez laisser votre véhicule (vaste parking). Environ 700 m de dénivelée en 2h de montée. Accès au Pré de Mme Carle en remontant la vallée depuis l’Argentière la Bessée dans les Hautes Alpes par Vallouise, Pelvoux, Ailefroide. Gare Sncf à L’Argentière la Bessée ("L’Argentière les Écrins").

Niveau

Avoir une certaine aisance en cramponnage (si l’approche ou le retour sont enneigés) et grimper dans du 4° degré en montagne, avec un sac à dos. Cela implique de pratiquer l’escalade dans la vallée, et d’avoir une bonne forme physique et quelque habitude du terrain rocheux "montagne".
Pour cette course vous pouvez emporter vos chaussons d’escalade mais cela implique de porter vos chaussures de marche dans le sac à dos pendant l’escalade.
Cotation "AD".

Possibilité de plusieurs variantes de AD à TD, nous consulter.

Tarif

Ce tarif comprend la prestation d’encadrement par un guide haute montagne du Bureau des Guides et Accompagnateurs des Écrins.

Il ne comprend pas la location éventuelle de votre matériel, les frais de refuge, hébergement, vos repas et ceux du guide, les boissons et les vivres de course.

Période

Course programmée tout l’été de juin à septembre. Sur demande en dehors de ces dates. Le refuge du Glacier Blanc est gardé jusqu’à mi septembre. Après cette date il faudra envisager de faire notre repas nous mêmes sur place, avec un réchaud, en ayant monté la nourriture au refuge.