Barre des Ecrins Voie Normale 4102 m

Secteur : Secteur Glacier Blanc
Niveau :
Confirmé
Durée : 2 jours
Nuitée : Refuge des Ecrins
Rendez-vous : 14h au Refuge du Glacier Blanc.
Collectif : 440 € par personne (à partir de 2 et jusqu'à 2 participants)
Privé : 820 € global (jusqu'à 2 participants)
Vous êtes au sommet. Sommet des Écrins, la Barre vous offre le panorama à 360°, inoubliable, après l’ascension d’une arête qui vous fait entrer dans le monde de l’altitude : vous êtes à 4102 mètres.

Programme

Important Sécurité :
- L’itinéraire historique n’est plus emprunté à cause de dangers trop importants de chutes de séracs.
- Le nouvel itinéraire est plus direct, moins exposé, mais un peu plus difficile. Le tarif est en conséquence modifié.
- Le premier jour, vous retrouverez votre guide au refuge du Glacier Blanc 2550 m, que vous aurez rejoint en 2 h de marche sur sentier depuis le Pré de Mme Carle 1874 m.
Encordés sur le glacier Blanc, vous pourrez retrouver vos sensations crampons aux pieds pendant la montée au second refuge du secteur du Glacier Blanc, le refuge des Écrins à 3170 m.
- Le second jour, départ à la lampe frontale, vers la brèche Lory, non loin du Dôme de Neige des Écrins en 3 heures d’ascension environ, pour atteindre l’arête ouest de la Barre des Écrins.

C’est alors le début d’un voyage rocheux sur une arête par moment facile, à d’autres moments effilée, avec ou sans crampons aux pieds selon les conditions, au dessus de 4000 mètres d’altitude jusqu’au point culminant, la Barre des Écrins. Rien n’est plus haut, vous y êtes.

Le retour au refuge du Glacier Blanc se fera en début d’après midi, et vous pourrez regagner la vallée après un bon repas pour fêter votre ascension.

Sac à dos (35 L environ)
Chaussures d’alpinisme à semelles rigides*
Crampons avec « anti-bottes », réglés sur les chaussures avant de monter au refuge*
Baudrier*
Casque*
Piolet*
Lampe frontale
Lunettes (Cat. 3 min) et crème solaire (visage et lèvres)
Bonnet ou bandeau type buff et casquette
Gants (2 paires dont une fine)
Tee-shirt (pas de coton)
Sous pull technique à manche longue type polaire ou mérinos
Fourrure polaire chaude ou petite doudoune
Veste coupe-vent et étanche
Pantalon de montagne en tissu déperlant
Chaussettes chaudes
Guêtres (conseillées)
Sous-vêtements + chaussettes de rechange
Bâtons télescopiques (conseillés)
Thermos ou gourde (1 L minimum)
Minimum pour toilette (pas de douche en refuge)
Petite pharmacie adaptée à vos besoins (anti-ampoules, médicaments personnels…)
Drap sac type « sac à viande » pour le refuge
Vivres de course type barre de céréales ou fruits secs
Pic nic pour les midis (ou à commander au refuge)

*Ce matériel peut se louer dans les magasins de sport de la vallée (précisez que vous partez avec le bureau des guides des Ecrins)

participants

2 participants maximum encordés avec le guide de haute montagne. Peut passer à 1 participant par guide en fonction des conditions.

Accès

Le Refuge du Glacier Blanc 2550 m, est accessible à pied depuis le Pré de Mme Carle 1874 m, où vous pouvez laisser votre véhicule (vaste parking). Environ 700 m. de dénivelée à la montée. Accès au Pré de Mme Carle en remontant la vallée depuis l’Argentière la Bessée dans les Hautes Alpes par Vallouise, Pelvoux, Ailefroide. Gare Sncf à L’Argentière la Bessée ("L’Argentière les Écrins").

Niveau

La Barre des Écrins est un sommet important, qui demande de bonnes qualités d’alpiniste et une bonne expérience de la haute montagne. L’arête finale, aérienne, est rocheuse, et procure la joie d’une escalade de une heure, à la montée, puis à la descente. Par fort enneigement, l’escalade se fait en crampons.
- Niveau PD+

Tarif

Ce tarif comprend la prestation d’encadrement par un guide haute montagne du Bureau des Guides et Accompagnateur des Écrins. Il ne comprend pas la location éventuelle de votre matériel, les frais de refuge, hébergement, et vos repas et ceux du guide, les boissons et les vivres de course.

Période

Course programmée l’été entre juin et mi-septembre .
- Sur demande en dehors de ces dates.
- Le refuge des Écrins est gardé suivant les années jusqu’à mi-septembre . Après cette date il faudra envisager de faire notre repas nous même sur place, avec un réchaud et en ayant monté la nourriture au refuge.